Hiroshima. Enorme choc. visite du mémorial impossible a terminer. trop d’émotions. alors en sortant, pour évacuer, j’ai dessiné un pin. un chat demandait de la nourriture a un homme qui mangeait sur un banc, le soleil nous chauffait la peau avec bonheur

http://201169.blogspot.com/